actuellement indisponible

Nourritures canailles de Madeleine Ferrières

21.60 CHF
Date de parution : 01.2010
Format : Poche
Nombre de pages : 470
Résumé : Qui peut croire que le menu traditionnel d'une brasserie (lapin en gibelotte, tripes, fricassée de champi-gnons, etc.) remonte à la Renaissance, où il constituait alors le quotidien des miséreux? Ce que l'on considère comme la bonne cuisine bourgeoise est en réalité, à ses origines, la cuisine du pauvre. Les goûts changent : de populaires, certains plats deviennent raffinés, tandis que d'autres disparaissent des cartes et des cuisines. D'autres encore, telle la poule au pot, entrent dans la légende. Madeleine Ferrières propose ici, à partir de sources culinaires inédites, une généalogie des racines de la cuisine française. Elle restitue une culture de table pour partie oubliée. Plus qu'une simple histoire des habitudes alimentaires, c'est une analyse - toute de saveurs et d'odeurs - de notre cuisine nationale qui est menée.
Plus d’information
Réf. 001-9782757816615
EAN 9782757816615
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs connectés peuvent soumettre un avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte.
Afin de pouvoir vous présenter nos services de manière optimale, nous utilisons des cookies et des techniques comparables ainsi que des services tiers. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement de notre plateforme. D’autres nous permettent d’améliorer constamment nos services et de vous proposer des contenus personnalisés.
Techniquement nécessaires
Cookies nécessaires au fonctionnement du site web. Sans ces cookies, les fonctions critiques du site ne peuvent pas être assurées, comme par exemple la connexion au compte utilisateur ou la protection des formulaires contre les robots.
Analytics
Cookies utilisés dans le cadre de la mesure d'audience. Nous utilisons ces données dans un effort constant d'amélioration de nos offres et services suivant le comportement et les particularités de l’utilisateur. Les services tiers utilisés sont Google Analytics et Facebook.