Adolf Loos, 1870-1933 - Architecte, critique culturel, dandy de August Sarnitz

14.00 CHF
Date de parution : 08.2016
Format : Grand Format
Nombre de pages : 96
Résumé : Adolf Loos (1870-1933) fut un personnage haut en couleurs dont la présence dans le foyer culturel qu'était la Vienne du début des années 1900 a galvanisé les constructions du pays. Défenseur précoce et passionné du modernisme, il rejeta avec force toute la démesure de l'esthétique sécessionniste qui prévalait à l'époque, tout comme l'ensemble des marqueurs du style "style fin" européen. Au lieu de cela, dans ses discours et ses écrits tels que son essai majeur Ornement et crime (1908), Loos exprime sa "passion pour les surfaces lisses et précieuses" . Il défend l'idée selon laquelle l'ornementation en architecture est, par nature, éphémère, prisonnière des modes et des styles du moment, et ainsi rapidement démodée. Loos, profondément classique, argumenta plutôt pour des constructions simples, intemporelles, à l'esthétique traditionnelle et aux qualités issues de sa structure. Cette introduction de référence explore les écrits de Loos, ses réalisations et son héritage, de son concept d'architecture de "plan en trois dimensions" à son rejet de toute frivolité en décoration au profit de matériaux somptueux, de haute qualité, offrant des lignes nettes. Parmi les projets présentés figurent le Café Museum à Vienne (1899) et la boutique de vêtements Knize (1913), et la controversée Maison de Loos (1912) devant laquelle le roi François-Joseph Ier refusa de passer, furieux de cette esthétique effrontément minimaliste.
Plus d’information
Réf. 001-9783836544474
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs connectés peuvent soumettre un avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte.