Ils vont tuer Robert Kennedy de Marc Dugain

15.30 CHF

Dernier article en stock, commandez vite !

L’article est réservé pour vous pendant 48h dans le magasin sélectionné. Paiement en magasin.

Date de parution : 04.2019
Format : Poche
Nombre de pages : 446
Résumé : A Vancouver, un professeur d'histoire contemporaine effectue des recherches sur le complot qui a conduit à l'assassinat de Robert Kennedy. Il est persuadé que la mort brutale de ses propres parents, en 1967 et 1968, est liée à celle du vainqueur de la primaire démocrate en juin 1968. Pourquoi son père entretenait-il des liens avec les services secrets britanniques ? Qu'est-ce qui a convaincu Robert Kennedy, après l'assassinat de son frère John, de reprendre le flambeau pour l'élection présidentielle de 1968 sachant que cela le conduirait à une mort inévitable ? Ces deux histoires intimement mêlées nous plongent dans les Etats-Unis des années soixante, marqués par la contre-culture et la violence politique.
Plus d’information
Réf. 001-9782072824326
EAN 9782072824326
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs connectés peuvent soumettre un avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte.
Afin de pouvoir vous présenter nos services de manière optimale, nous utilisons des cookies et des techniques comparables ainsi que des services tiers. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement de notre plateforme. D’autres nous permettent d’améliorer constamment nos services et de vous proposer des contenus personnalisés.
Techniquement nécessaires
Cookies nécessaires au fonctionnement du site web. Sans ces cookies, les fonctions critiques du site ne peuvent pas être assurées, comme par exemple la connexion au compte utilisateur ou la protection des formulaires contre les robots.
Analytics
Cookies utilisés dans le cadre de la mesure d'audience. Nous utilisons ces données dans un effort constant d'amélioration de nos offres et services suivant le comportement et les particularités de l’utilisateur. Les services tiers utilisés sont Google Analytics et Facebook.